Action associative et mouvements sociaux

Université Paris Nord Villetaneuse

Master 2 “Conduire et évaluer les politiques publiques”, formation initiale

Plan des séances

Séance 1 : Définir les mouvements sociaux ; situer la place des mouvements sociaux dans l’action associative

Document 1.1. : Touraine, Alain. (2006). “Mouvements sociaux.” p. 799-802 in Le dictionnaire des sciences humaines, sd Mesure, Sylvie et Savidan, Patrick. Paris: PUF.

Document 1.2 : Chazel, François. (1992). “Mouvements sociaux.” p. 264-312 in Traité de sociologie, sd Boudon, Raymond. Paris: PUF.

Document 1.3 : Fillieule, Olivier. (2009) “De l’objet de la définition à la définition de l’objet. De quoi traite finalement la sociologie des mouvements sociaux?” Politique et sociétés, vol. 28, n. 1, p. 15-36.

 

Document 1.4 : Tchernonog, Viviane. (2007). Le paysage associatif français. Mesures et évolutions, Paris: Dalloz  (extrait).

Séance 2 : La sociologie des mouvements sociaux : évolution des cadres d’analyses

Document 2.1 : Chazel, François. (2003 [1993]). “La place du politique dans les mobilisations contestataires : une découverte progressive.” p. 109-122 in Du pouvoir à la contestation, sd Chazel, François. Paris: LGDJ.

Document 2.2 : Mathieu, Lilian. (2002). “Rapport au politique, dimensions cognitives et perspectives pragmatiques dans l’analyse des mouvements sociaux.” Revue française de science politique, 52: 1, 75-100.

Séance 3 : Mouvements sociaux et globalisation. Les mouvements altermondialistes

Document 3.1 : Sommier, Isabelle. (2003). Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation, Paris: Flammarion (Avant-propos).

Document 3.2 : Agrikoliansky, Eric, Fillieule, Olivier, et Mayer, Nonna.(dir.) (2004 [2000]). L’altermondialisme en France : la longue histoire d’une nouvelle cause Paris: Flammarion (« Introduction : Aux origines de l’altermondialisme français »).

Séance 4 : De la marginalité à l’institutionnalisation : le cas du MFPF (Mouvement français pour le planning familial)

Document 4.1 : Sanseigne, Francis. (2010, à paraître). “Le Planning Familial face à la loi : entre arrangements et transformation.” Nouvelles Questions Féministes, 29: 1.

Document 4.2 : Thébaud, Françoise. (2006). “Planning familial et politique : réflexions sur la nature du MFPF.” p. 93-106 in Le Planning familial. Histoire et mémoire, 1956-2006, sd Bard, Christine et Mossuz-Lavau, Janine. Rennes: Presses universitaires de Rennes/Archives du féminisme.

Séance 5 : Le droit, contrainte ou ressource pour les mouvements sociaux ? Le cas du GISTI (Groupe d’information et de soutien aux travailleurs immigrés)

Document 5.1 : Israël, Liora. (2003). “Faire émerger le droit des étrangers en le contestant, ou l’histoire paradoxale des premières années du GISTI.” Politix, 16: 62, 115-143.

Document 5.2 : Marek, Anna. (2003). “L’usage militant de l’expertise juridique : le GISTI.” p. 67-87 in L’expert associatif, le savant et le politique, sd Lochard, Yves et Simonet-Cusset, Maud. Paris: Syllepse.

Séance 6 : Les mouvements sociaux urbains et leurs interactions avec les pouvoirs locaux

Document 6.1 : Renaud, Yann. (2001). “De la contestation à la concertation.” Annales de la recherche urbaine: 89, 62-69.

Document 6.2 : Bacqué, Marie-Hélène. (2006). “Action collective, institutionnalisation et contre-pouvoir : action associative et communautaire à Paris et à Montréal.” Espaces et sociétés, 123: 1, 69-84.

Séance 7 : Mouvements sociaux et politique contestataire : vers de nouvelles perspectives ?

Document 7.1 : Mathieu, Lilian. (2007). “L’espace des mouvements sociaux.” Politix, nº 77: 1, 131-151.

Document 7.2 : Bereni, Laure. (2009). “Quand la mise à l’agenda ravive les mobilisations féministes. L’espace de la cause des femmes et la parité politique (1997-2000).” Revue française de science politique, 59: 2, 301-323.


Indications bibliographiques générales

Agrikoliansky, Eric, Sommier, Isabelle, et Fillieule, Olivier.(dir.) (2010). Penser les mouvements sociaux. Conflits sociaux et contestation dans les sociétés contemporaines, Paris: La Découverte / Recherches.

Barthélémy, Martine. (2000). Associations : un nouvel âge de la participation, Paris: Presses de la FNSP.

Cefaï, Daniel. (2007). Pourquoi se mobilise-t-on? Les théories de l’action collective, Paris: Découverte/MAUSS.

Chazel, François.(dir.) (1993). Action collective et mouvements sociaux, Paris: Presses Universitaires de France.

Duyvendak, Jan Willem. (1994). Le poids du politique. Nouveaux mouvements sociaux en France, Paris: L’Harmattan.

Fillieule, Olivier, Mathieu, Lilian, et Péchu, Cécile. (2009). Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris: Presses de la Fondation nationale des sciences politiques.

Hély, Matthieu. (2009). Les métamorphoses du monde associatif, Paris: PUF/Le lien social.

Lochard, Yves et Simonet-Cusset, Maud. (2003). L’expert associatif, le savant et le politique, Paris: Syllepse.

Mathieu, Lilian. (2004). Comment lutter ? Sociologie et mouvements sociaux, Paris: Textuel.

Neveu, Erik. (1996). Sociologie des mouvements sociaux, Paris: La Découverte.

Offerlé, Michel. (1998). Sociologie des groupes d’intérêt, Paris: Montchrestien.

Grossman, Emiliano et Saurugger, Sabine. (2006). Les groupes d’intérêt. Action collective et stratégies de représentation, Paris: Armand Colin.

Tilly, Charles et Tarrow, Sidney G. (2008). Politique(s) du conflit. De la grève à la révolution, Paris: Presses de Sciences po / Sociétés en mouvement.

Advertisements